14. mars 2016 · Commentaires fermés sur L’immobilier toulousain en pleine forme · Categories: Immobilier

Alors que tous les observateurs s’attendaient à ce que l’immobilier en France connaisse des moments difficiles en ce début d’année, la baisse constante des taux de crédit profite aux particuliers et aux professionnels du secteur. A Toulouse, c’est tout le marché de l’immobilier qui explose.

Mais d’où vient ce renouveau ?

investir-toulouse-immoPour l’immobilier toulousain, 2015 avait été une année faste. Selon les statistiques, les professionnels ont enregistré une augmentation de 10 % des volumes des ventes. La stabilité des prix a également convaincu les acheteurs. Pour ce début d’année, on s’attendait donc à ce que le secteur s’essouffle un peu, mais c’est bien loin d’être le cas. Rien que sur le mois de janvier, la Fnaim a enregistré 278 transactions à travers son réseau. Pour retrouver pareille performance, il faut remonter jusqu’en 2011. Outre la stabilité des prix, la mise en place d’un dispositif fiscal beaucoup plus avantageux contribue beaucoup à l’essor du secteur immobilier à Toulouse. Mais l’élément principal semble être le regain de pouvoir d’achat des Toulousains bien aidé par la chute des taux de crédit immobilier.

Les quartiers des bonnes affaires

Actuellement, Toulouse est une ville particulièrement abordable. Elle figure au 6ème rang des grandes métropoles de province en ce qui concerne le prix au mètre carré. Le centre-ville est particulièrement prisé même si le prix d’un appartement peut atteindre les 5000 € dans certains quartiers. Il va sans dire qu’y acheter un appartement à Toulouse risque d’être assez difficile et les bonnes affaires partent très vite. Pour augmenter ses chances, il est préférable de se tourner vers les quartiers plus en périphérique. Divers quartiers comme le Fer-à-Cheval, les Arènes ou les quartiers de la Terrasse ont enregistré une baisse de prix significative ces derniers temps à cause de la revente d’appartements achetés notamment en défiscalisation. En fait, les prix vont surtout dépendre de la qualité du bien plutôt que de son emplacement. Vu le regain de pouvoir d’achat, une pénurie de biens haut de gamme a même été enregistrée dans la ville de Toulouse.

Comment profiter de ce rebond du marché de l’immobilier toulousain ?

A Toulouse, c’est le moment pour acquérir un bien immobilier. Difficile d’imaginer que les conditions vont continuer à s’améliorer comme le précise cette agence immobilière Toulouse. Même si la tendance baissière a continué sur le début d’année 2016, il n’est pas aisé de croire que les taux de crédit ne remonteront jamais. Pour devenir propriétaire, c’est donc le moment idéal. Dans les beaux quartiers comme Saint-Etienne ou encore Saint-Georges, il faut prévoir environ 400 000 euros pour un appartement de 100 m². Dans le quartier de la Terrasse ou dans celui de Bonnefoy, il est possible de trouver des offres avec un prix médian de 2500 € environ le m². Vous trouverez la liste de prix quartier par quartier sur ce site.

Vu la chute des taux de crédit, il est plus facile de devenir propriétaire quitte à souscrire à un prêt bancaire. Pour ceux qui ont déjà un prêt en cours, le temps est venu de faire jouer la concurrence et de renégocier les termes de son contrat avec les taux actuels.

Et la location ?

Pour ce qui est de la location, le constat est que le marché est saturé notamment sur les petites surfaces qui représentent 45 % des locations. Elles subissent une forte saisonnalité. Cependant, on constate une inflexion globale des loyers, les locataires dont le budget moyen tourne autour de 600 euros préfèrent de plus en plus acheter que louer des appartements dont le loyer s’est envolé les dernières années. Il ne vous reste qu’à consulter les offres location pour vous en rendre compte par vous-même.