04. juillet 2015 · Commentaires fermés sur La remontée des taux de crédit immobilier semble inéluctable · Categories: Crédit

Plusieurs banques ont revu leur taux de crédit immobilier à la hausse. Serait-ce la fin des taux de crédit immobilier historiquement bas ? Il se pourrait bien que oui !

hausse taux

Une hausse des taux de crédit immobilier constaté depuis mi-Mai

Vers la moitié du mois de Mai de cette année, quelques banques comme LCL et la Société Générale avaient relevé leurs taux de crédit immobilier de 0,2 points. A ce moment là, les courtiers estimaient encore qu’il ne s’agissait que de changements mineurs, une stratégie commerciale isolée qui ne signifiait pas forcément la fin des taux historiquement bas.

Cependant, depuis cette date, cette « stratégie isolée » s’est répandue vers d’autres banques : une douzaine de banques sur 93 ont également augmenté leurs barèmes de taux de crédit, selon Vousfinancer.com. La hausse reste encore minime, de l’ordre de 0,05 à 0,3 points, selon les établissements.

Même s’il est encore un peu tôt pour se prononcer, on peut néanmoins envisager qu’on serait en train d’assister à la fin de la baisse des taux, une baisse qui a commencé vers le début de l’année 2012 et qui a atteint des records ces derniers mois.

raison hausse

Quelles sont les raisons de cette hausse ?

Plusieurs raisons pourraient être attribuées à cette hausse : Plusieurs grands acteurs de l’immobilier, dont des notaires, estiment que les investisseurs reviennent petit à petit en activité. Même si, par rapport au dernier trimestre 2014, l’investissement des ménages (notamment dans l’achat immobilier) est encore assez bas (de l’ordre de -1,4%), il a été constaté que le secteur se relance peu à peu.

Autre facteur pouvant favoriser la hausse des taux de crédit immobilier : la saisonnalité de l’activité immobilière. En effet, la plupart des transactions s’opèrent avant les vacances d’été. Pourquoi ? Par souci d’organisations par rapport aux établissements scolaires. De plus, avec les taux historiquement bas atteints ces derniers mois, les demandes de prêt auprès des banques se sont nettement multipliées. Cet afflux massif de demandes a donc naturellement poussé les banques à augmenter leurs grilles tarifaires.

Enfin, depuis le 4 juin, le taux de l’OAT 10 ans (Obligation Assimilable du Trésor) a également connu une hausse spectaculaire. Si durant le mois d’Avril il n’était que de 0,35%, il varie maintenant entre 1,20 et 1,32%. Bien qu’il n’y ait pas de lien direct entre taux de crédit immobilier et taux d’emprunt d’état, il faut savoir que l’OAT 10 ans fait office de référence aux banques, leur permettant ainsi d’évaluer le niveau des taux de crédit.