23. octobre 2013 · Commentaires fermés sur Crédit immobilier ou crédit professionnel · Categories: Crédit

Le moyen le plus sûr de disposer d’assez de moyens pour subvenir à ses vieux jours reste encore le placement dans un projet immobilier. En effet, seul un investissement sur le long terme peut garantir une retraite paisible. Mais il faut encore choisir dans quoi investir. Une fois décidé, il ne reste plus que le financement du projet. Un petit conseil pour choisir entre deux types de financement : un crédit immobilier ou un crédit professionnel. Dans tous les cas, il serait mieux de faire appel à un courtier en prêt dans une demande de crédit.

Le prêt immobilier

Pour tout financement d’un projet, il existe un prêt qui s’y rapporte. Le plus souvent, un prêt bancaire nécessite un apport personnel. C’est une somme qui vient de la part du demandeur de crédit. Il correspond aux 10 à 30% du total de l’investissement. L’apport personnel peut être considéré comme un encouragement de la part du particulier mais aussi une garantie de sa solvabilité. L’apport personnel doit être préparé bien avant la demande de crédit pour un programme immobilier. Plus ce dernier est élevé, plus le taux de crédit diminue.

Un prêt immobilier sert à financer un achat dans l’immobilier. Il est tout à fait possible de demander soi même un crédit immobilier. Si la banque accepte la demande de crédit, elle adresse une offre de prêt au demandeur valable pendant un mois. Rien n’empêche de revenir sur ses décisions dans la limite de ce délai. Il est nécessaire de bien réfléchir avant d’accepter une offre de la banque et de procéder à un diagnostic immobilier. En générale, une réponse ne doit être émise qu’après 10 jours au minimum.

Crédit professionnel

Le crédit professionnel est destiné à financer les opérations nécessaires à l’existence et au fonctionnement des entreprises. La création d’une société, la reprise d’un fonds de commerce, l’acquisition d’un bâtiment d’exploitation pour une entreprise sont autant d’opérations pouvant être financées par un crédit professionnel. En générale, ce sont tous les biens et investissements indispensables à l’exploitation d’une entreprise qui seront financés par un crédit professionnel.
Le fonctionnement de ces types de crédit est à peu près identique. Il est tout à fait faisable d’adresser une demande de crédit à la banque. Dans ce cas, il est possible que la réponse mette un peu de temps à parvenir au demandeur. En effet, les banquiers sont le plus souvent submergés de demandes et autres dossiers. Il pourrait même arriver que la demande soit refusée. La plupart des demandes de crédit rejetées par les banques n’ont pas vu la participation d’un courtier en immobilier.

C’est la toute l’importance du courtier en prêt. Ce sont des intermédiaires entre les particuliers et les organismes financiers. Ils ont en général signé des accords avec ces derniers, ce qui fait qu’il est plus simple pour eux d’obtenir les crédits. En plus, ils ne viennent pas avec une mais de nombreuses demandes de crédits déjà toutes faites. Ils contribuent donc à l’allègement du travail des banquiers. Cela leur confère quelques prérogatives. Il est facile de trouver un courtier en ligne ou des banques en ligne qui sont des professionnels dans ce domaine.

09. octobre 2013 · Commentaires fermés sur Twitter prépare son entrée en bourse · Categories: Bourse

C’est officiel le célèbre réseau social Twitter va faire son entrée en bourse d’ici peu. D’après un document que le réseau de microblogging a fait parvenir à la Security and Exchange, un milliard de dollars sera levé pour cette introduction en bourse. Mais malgré cette annonce officielle, Twitter profite de la nouvelle loi américaine pour ne pas donner publiquement de détails sur son chiffre d’affaires, du moins pour le moment. Twitter n’a pas non plus désigné officiellement la banque qui va réaliser son introduction en bourse. Cela dit c’est la banque Goldman Sachs qui serait pressentie pour réaliser l’opération. Par ailleurs, Twitter n’a pas encore tranché entre le NYSE et le Nasdaq.

Une démarche plus prudente par rapport à celle de Facebook

Il faut savoir que Twitter n’est pas le premier réseau social à être lancé en bourse. En 2012, Facebook, son concurrent direct, est arrivé au Nasdaq. Seulement, du fait que les chiffres clés de Facebook furent diffusés assez tôt, les investisseurs potentiels ont eu assez de marge pour faire évaluer si c’était intéressant ou non d’investir dans des actions de Facebook. Par ailleurs, un livre est sorti bien avant l’introduction en bourse de Facebook. Du coup, ses actions n’ont pas décollées comme son PDG l’ont espéré. Twitter veut justement éviter de telle finalité en ne divulguant que l’essentiel de ses documents financiers. C’est une démarche qui vise à réduire les risques et d’attirer plus d’investisseurs. Twitter mise aussi sur un seul type d’action, au lieu de l’action premium de Facebook qui a déçu bon nombre d’investisseurs, étant perçu comme une défiance de la part des dirigeants. Twitter met également en avant le fait qu’il compte plus de 50% d’utilisateurs mobiles (un point positif pour de nombreux investisseurs).

Twitter en chiffres

Le réseau de microblogging Twitter fut lancé il y a huit ans. A l’heure actuelle, il y a 500 millions d’internautes inscrits sur Twitter. 218 millions, d’entre eux, postent au moins un message par mois. 100 millions d’abonnés publient un « tweet » chaque jour. Ainsi, 500 millions de tweets sont recensés chaque jour. Parmi les abonnés, il y a des personnes célèbres notamment le Pape qui publie régulièrement des messages traduits en 10 langues. La Chine compte plus de 30 millions d’abonnés, faisant d’elle le pays qui compte le plus d’utilisateurs. Bien que Twitter accuse une perte du chiffre d’affaires de l’ordre de 70 millions de dollars, pendant les six premiers mois de cette année, il a réalisé une bonne affaire par rapport à l’année dernière. Il faut savoir que plus de 80% du chiffre d’affaire de Twitter est obtenu grâce aux publicités. D’après les analystes, Twitter est estimé à 15 millions de dollars. Côté employé, Twitter ne compte que 900 salariés.

Avec son entrée en bourse vers la fin de l’année, Twitter espère être plus armé pour faire face à son plus grand rival qu’est Facebook. Pour mener à bien son entrée en bourse, Twitter mise sur la discrétion côté détail financier. Il faut dire que le fait d’avoir dévoilé ses chiffres d’affaires (conformément à la loi en vigueur) a dévalorisé les actions de Facebook lors de son entrée en bourse.