Depuis les années 1990, la production de miel en France accuse une forte baisse. Pourtant, la France est un pays qui se démarque par une production de qualité où chaque région se distingue par son miel (miel de lavande en Provence, miel de sapin dans les Vosges…). Ce petit article vise à synthétiser les challenges de cette production à travers trois points essentiels et en s’appuyant sur des statistiques nationales.

1. Une production française en berne

En 2011, la France compte environ 1,4 millions de ruches pour 70 000 apiculteurs. Le nombre moyen de ruches par apiculteur professionnel est de 470 ruches, il est de 700 ruches pour les apiculteurs de plus de 300 ruches. La production française varie selon les pratiques et les stratégies des apiculteurs : ruches sédentaires ou transhumantes, importance des transhumances, choix des types de miels recherchés…

Selon FranceAgriMer et Agreste, la production de miel en France pour l’année 2011 est estimée à 16 000 tonnes. Cette production est en baisse depuis plusieurs décennies puisque 1990, la production atteignait 35 000 tonnes. Cela s’explique par la mortalité grandissante des abeilles depuis 1995, qui sont vulnérables face aux parasites et à la mal-nutrition.

2. Le marché du miel en France

Le marché du miel en France se divise en deux catégories : d’abord, le marché du « conditionnement » qui représente 7000 tonnes annuelles, puis le marché alimenté par les apiculteurs eux-mêmes (i.e. vente directe). Ce marché représente 15 000 tonnes annuelles, avec des miels essentiellement importés.
Le prix d’achat moyen aux producteurs est estimé autour de 3 €/kg. La concurrence des miels importés, notamment de Chine, exerce une forte pression sur les prix. La consommation de miel en France reste stable, représentant environ 40 000 tonnes, soit bien plus que la production domestique.

On constate par ailleurs, une légère progression des ventes de matériel apicole notamment avec la démocratisation de l’apiculture amateur en campagne. Le produit phare vendu étant bien entendu la ruche mais la progression des ventes reste très limitée, les nouveaux apiculteurs ayant tendance à racheter des matériels d’occasion pour se lancer (ce qui est possible car la grande majorité des apiculteurs français utilise le même modèle : la ruche dadant)

3. Le commerce extérieur

Selon les mêmes sources précitées, les importations se sont élevées à 28 217 tonnes en 2008 et 23 510 tonnes en 2009. Les principaux fournisseurs de la France sont l’Argentine (23 % des importations en 2008 ; 20 % en 2009) et l’Espagne (20 % en 2008 ; 26 % en 2009), devant la Hongrie (17% en 2008 ; 13 % en 2009) et l’Allemagne (10 % en 2008 ; 9 % en 2009). Les importations en provenance de Chine, sont passées de 613 tonnes en 2007 à 2 235 tonnes en 2009. La Chine fournit désormais à la France 9 % des ses importations. Les chiffres des exportations restent très fluctuants : en 2007, les exportations se sont élevées à 4 854 tonnes, en 2008 à 5 824 tonnes pour retomber à 3 865 tonnes en 2009. Les principaux pays destinataires sont le Royaume-Uni, l’Espagne et la Suède.

1) Données les plus récentes

12. février 2013 · Commentaires fermés sur Sécurisez vos bâtiments pour protéger vos équipes · Categories: Entreprises

Toutes les dispositions pour réussir votre projet

La fiabilité d’un bâtiment passe par la qualité des travaux réalisés. Un bâtiment ne se construit pas n’importe où et n’importe comment. Des études préliminaires doivent être effectuées pour vérifier la viabilité du terrain et évaluer le montant nécessaire pour l’ensemble des travaux. Ces études doivent être effectuées par des professionnels de la construction et de l’aménagement. Aujourd’hui l’environnement est au cœur des préoccupations des autorités étatiques et tous les projets à entreprendre devraient prendre en considération cet élément. C’est la raison pour laquelle toutes les œuvres qui, nécessitent un permis de construire doivent être réalisées par un architecte. Ce dernier en collaboration avec les urbanistes et les ingénieurs ainsi que les économistes, va élaborer l’avant projet et effectuer les démarches administratives nécessaires pour avoir l’autorisation de construire afin de pouvoir débuter le chantier. Durant toute la durée des travaux, il doit être présent pour organiser, coordonner les réunions et doit faire le compte rendu à son client.

Faites confiance à une équipe expérimentée

La construction bâtiment commercial est une affaire qui demande beaucoup de rigueur parce qu’il y va de la sécurité des futurs utilisateurs des lieux. Vous pouvez trouver sur le net des spécialistes capables d’intervenir sur l’ensemble du territoire français et qui ont déjà réalisé des projets de grande envergure. Vous pouvez facilement trouver un architecte Lyon pour vos projets de construction ou de réhabilitation d’un bâtiment industriel, commercial et tertiaire. Le recours à ses compétences est devenu indispensable pour la protection de votre personnel alors avant de mettre en œuvre un projet faites appel à un architecte conseil pour la réussite de votre investissement. Pour un bâtiment plus économique et plus confortable vous devez confier votre projet à des professionnels qui maîtrisent bien ce métier et qui ont déjà fait leurs preuves dans ce domaine.

07. février 2013 · Commentaires fermés sur Faire sa carrière dans le milieu de l’imprimerie · Categories: Formation

Les métiers de l’imprimerie

Qu’il s’agisse de l’imprimerie textile, de l’impression d’images de textes ou autres, pour aujourd’hui suivre une formation avec comme débouché, la possibilité de travailler en industrie, il faut nécessairement passer par des écoles de formation. Ces écoles qui forment dans ce type de métiers sont multiples et sur internet, vous pourrez tomber sur plusieurs d’entre elles. Pour suivre une formation d’imprimerie, un niveau minimum est requis et ce niveau se situe le plus souvent entre le cours moyen et la terminale selon les écoles. À l’issue des formations que vous pourrez suivre dans ces écoles,  vous serez soit un technicien de fabrication dont le rôle dans une industrie graphique est d’assurer la communication entre les clients et l’atelier d’impression. Outre ce rôle, le technicien d’impression sera aussi celui qui procédera à toutes les tâches d’impression des commandes. Aussi, les commandes qui arrivent dans une industrie d’imprimeurs sont diverses ; il peut s’agir de vêtements sur lesquels doivent être gravées des images. Souvent, ce type de commandes abonde lors des mariages, pour le besoin de la fête, on fait imprimer des tee-shirts sur lesquels il y a la photo des époux. Mais, les commandes peuvent aussi venir des journaux qui veulent une photo par exemple dans une rubrique bien précise du journal. À côté du technicien qui a suivi une formation de deux ans après le bac, il y a l’ingénieur qui lui au niveau d’une industrie d’imprimerie effectuera des tâches plus complexes comme la conception d’images au moyen des logiciels.

Les formations pour les métiers d’arts graphiques

L’art graphique concerne tout ce qui est infographie, lithographie, typographie et autres. Dans chacun de ces métiers, il s’agit du traitement de l’image. En infographie, on créera des images numériques tandis qu’en lithographie, on effectuera des gravures d’images sur la pierre. C’est ce qui se fait appeler la pierre sculptée. Tandis qu’en typographie, on assemble des caractères que l’on imprime par la suite. Si vous souhaitez suivre une formation d’art graphique, passez par internet où vous pourrez trouver le moyen de suivre la formation adéquate et adaptée à votre besoin.

04. février 2013 · Commentaires fermés sur La vente des matériaux industrielles sur le secteur du e-commerce · Categories: Marchés & secteurs · Tags: , ,

Avantages des machines industrielles de qualité

Avec le développement de la technologie, on assiste à l’avènement d’appareils industriels très performants qui offrent la possibilité de maximiser la productivité et la reproductibilité des tâches à faire. Ces machines sont également en mesure de diminuer les dispersions de la production. Ces équipements permettent à l’homme de faire des travaux qui jadis étaient pénibles sans se fatiguer. De ce fait, les professionnels de la manutention n’ont plus à soulever des outils lourds. Ils se servent de machines pour tirer ou déplacer ou encore transporter n’importe quel type d’objet quelle que soit sa taille et quelque soit son poids. Ceci les évite de s’exposer à des maux musculo-squelettiques ou traumatiques. C’est ainsi qu’on assiste à une réduction considérable des lésions comme les foulures et les entorses ainsi que les hernies discales qui étaient fréquentes chez les spécialistes de la manutention.

Des équipements industriels sur le web

La toile est un véritable marché virtuel, en effet, on y retrouve de nombreux sites e-commerce qui évoluent dans tous les secteurs de la vie active. Ces magasins en ligne commercialisent n’importe quels types de produits et matériels même des machines industrielles. De ce fait, le visiteur a la possibilité de faire un achat chariot elevateur sur le net. Cette activité présente beaucoup d’avantages pour les clients. Ainsi, ils ont non seulement la possibilité d’acheter sans se déplacer mais aussi de comparer les offres et de choisir celle qui répond à leur budget. Ainsi, l’achat d’équipements comme une armoire à tiroirs ne se présente plus comme un casse-tête. La commodité de ce type d’achat a fait que les clients consultent de plus en plus le web pour acquérir des matériaux professionnels, ce qui fait que le commerce d’équipements industriels sur le web connaît une grande évolution. En effet, ce marché est en plein expansion.